J’ai 8 secondes pour vous dire : Bow Low – Happy Hunting Undergrounds

Browse By

Où il est question de cigares à Cuba, d’éclats de rêves, de L’Aigle et de soleil à l’est…

En ce morne mois de janvier 2015, tout me porte à regarder au loin. Par-delà les montagnes, par-delà les océans, je veux goûter un peu de ce monde que je connais mal. Je veux fumer des cigares à Cuba, entouré de joueurs de bongo, danser la salsa à Rio, balancer un verre de vodka vide à Moscou.

Emmenez-moi au bout de la Terre, faites m’en voir jusqu’à ce que mes yeux se ferment, faites m’en entendre jusqu’à ce que mes oreilles se mettent à hurler. Je n’ai pas de destination précise, quelques éclats de rêves pour seuls bagages, et la musique comme moyen de transport.

Avec Bow Low, le monde n’a jamais autant semblé à portée de main. De L’Aigle, Les Normands ont le regard acéré et la liberté de voler aux quatre vents. On les avait laissés en 2012 avec un album aux ambiances de western spaghetti, à la sauce Bow Low, évidemment. Ils nous reviennent avec un nouveau line-up, de nouveaux horizons et une fraîcheur retrouvée à l’écart de la capitale.

Ouvrez grand les portes, les fenêtres et les écoutilles, Happy Hunting Undergrounds se dévore à l’air libre. Laissez aux vestiaires les pensées obscures et les poids qui vous retiennent. Débarrassez-vous du superflu, regardez le soleil se lever à l’est et entrez dans la Kabuki Dance. Vous ne le regretterez pas.

Un petit détour par ici ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher les boutons
Cachez les boutons