Le groupe que les autres écouteront dans un an – Ep.145 : Kera and The Lesbians

Browse By

Où il est question de semelles usées, de gorge sèche, d’angles anatomiquement impossibles et de magie puissante…

Voyageur, quand tes semelles seront usées d’avoir trop marché, quand tes yeux seront rougis d’avoir trop regardé le soleil, quand ta gorge sera sèche de n’avoir mangé que du sable et ton corps transi de n’avoir pas aimé depuis longtemps, alors, à bout de souffle, au bout du monde, au-delà des villes et des déserts, tu entendras chanter cette femme.

Tu te diras que c’est impossible, que c’est sans doute ton imagination qui te joue des tours. Puis, tu ouvriras les yeux et tu la verras. Cheveux courts, paupières mi-closes, silhouette féline. A ses pieds, calmement enroulés, des serpents, comme des cordes aux chevilles d’une esclave. A ce stade, tu n’auras pas encore totalement écarté l’hypothèse d’un mirage.
C’est alors que tu croiseras son regard. Dur comme de la pierre, mais bienveillant malgré tout. L’équivalent d’une gorgée d’absinthe un soir de défaite. Et puis, elle s’animera. Son visage revêtira des centaines d’expressions. Son corps se mettra à onduler, se courbera en des angles anatomiquement impossibles. A bout de course, au bout du monde, dans ce vieux rade paumé, tu ne le sauras pas encore mais cette femme et ses complices vont te sauver la vie.
Tu avais la gorge sèche, le corps transi et, maintenant, tu te laisses emporter par leur douce folie, par cette musique qui te caresse d’abord, avant de devenir fiévreuse. Tu étais prêt à mettre un genou à terre, à deux doigts de renoncer à tes rêves, et te voilà de nouveau sur pieds. Comme si tu avais fait le plein de carburant ou comme si une magie puissante avait pris possession de ton esprit.

Voyageur, lorsque tu seras loin, lorsque que tu livreras d’autres batailles, la musique de Kera and the Lesbians continuera de résonner dans tes oreilles, comme une rengaine entêtante. Ne la laisse pas s’éteindre car, aux heures sombres, elle reviendra, encore et encore, pour te sauver.

Un petit détour par ici ?

2 thoughts on “Le groupe que les autres écouteront dans un an – Ep.145 : Kera and The Lesbians”

  1. Richard says:

    Quelle découverte ce fût en 2014! Leur LP sorti en 2016 n’a fait que confirmer cette première impression, c’est énergique, envoutant, tout est bon.

    1. Cédric QUENIART says:

      Merci Richard pour votre commentaire. Cette fois, vous avez un coup d’avance sur moi, je n’ai pas encore écouté leur LP. Il est vrai que j’ai hiberné une bonne partie de l’année 2016. Il est temps que je rattrape mon retard. A très vite pour de nouvelles découvertes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher les boutons
Cachez les boutons